LA PASTORALE VOCATIONNELLE

«Oui, mais vers où?, c’était l’une des devises préférées par le Père Pino:
Dans quella direction nous voulons diriger notre vie?

En harmonie avec la théologie postconciliaire, don Puglisi appliqua, dans son rapport avec les jeunes, la conception de «vocation» au sens large: de la vocation exclusivement pour le sacerdoce on passa à la réflexion existentielle sur l’«appel» que chaque homme perçoit en soi et qu’il doit savoir interpréter pour aller à la rencontre de l’Esprit.

Voilà appel à la méditation qui a constitué un guide pour les milliers d’adolescents que le Père Pino a réussi à rapprocher de Christ.

«Il faut chercher à suivre notre vocation» – a dit le Père Pino – notre projet d’amour. Mais on ne peut jamais se considérer au terminus, déjà arrivés. On repart chaque fois. On doit avoir de l’humilité, avoir la conscience d’être accueilli à  l’appel du Seigneur, marcher et ensuite présenter ce que l’on a construit et pouvoir affirmer: oui, j’ai fait tout mon possible.

Vingt, soixante, cent ans …c’est  la vie. A quoi ça sert si nous prenons un mauvais chemin?

Ce qui compte c’est de rencontrer le Christ, de vivre comme lui, annoncer son amour qui sauve. Donner l’espoir et ne pas oublier que tous, chacun à sa  propre place, même payant personnellement, nous sommes les constructeurs d’un nouveau monde.»

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.