PROFIL DE 3P

Jean Paul II l’a défini «courageux témoin de l’Evangile» pendant sa visite au mois de novembre 1994 en Sicile, à Catane et Syracuse.
Et pour la diocèse de Palerme le père Pino Puglisi est aujourd’hui certainement l’un des points de repère pour qui veut reconstruire un parcours de vie exemplaire comme charisme prophétique et de fécondes capacités éducatives.

Les témoins, en outre, en grec ancien désignent les «martyres» et l’offre de la vie, c’est-à-dire le martyre, révéle dans l’histoire terraine de père Pino l’incarnation jusqu’au bout des valeurs chrétiennes dans une réalité comme celle de Brancaccio, symbole de bien de banlieues siciliennes où la voix de l’Eglise est souvent la seule qui réconforte et promeut le rachat des «derniers», grâce au courage de la dénonciation.

C’est pour cette raison-là que le jour de la mort de père Puglisi, en tant qu’expérience de rencontre avec le Christ et non de défaite, est devenu à Palerme la journée de l’ouverture de l’année diocésaine, moment symbolique du “kayròs”, le temps de la libération et du salut.

Père Pino se sentait dans l’intime de sa vie spirituelle de prêtre comme une personne «consacrée», par les sacrements semblable au Christ pasteur de l’église.

Et de l’amour de Dieu émanait la soif de vérité et de justice sociale qui l’ont rendu insupportable aux yeux des boss mafieux à Palerme, ainsi que – l’on le lit dans le Livre de la Sagesse – l’action du juste est un poids insoutenable aux yeux du pêcheur. «3P», comme il aimait se faire nommer, a réussi à se construire cette portée prophétique à travers des piliers éternels: ce sont la Foi vivante et cultivée dans la méditation de la Parole et dans la mise à jour théologique, la prière personnelle et liturgique, la quotidienne célébration de l’Eucharistie, la fréquence du sacrement de la Pénitence.

Et tout cela dans la dimension d’une vie extrêmement pauvre: «L’essence c’est mon pain», il nous disait. Il pouvait manquer du pain sur son humble table, mais pas l’ essence pour la voiture pour être toujours prêt à accourir quand un coup de téléphone ou un pressentiment rendaient nécessaire sa parole.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.